Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 février 2010 2 09 /02 /février /2010 23:23
Bonjour
 
A l'occasion de l'Assemblée Générale du 30 janvier 2010, le SNJMG a elu une nouvelle équipe pour son Bureau National. Ce nouveau Bureau National s'est réuni le 03 février 2010 pour ré-élire Alexandre Husson à la présidence du syndicat.
 
Après avoir participé au lancement d'une campagne inter syndicale (MG-France, SNJMG, Union Collégiale, Union Généraliste-FMF) pour l'accés des médecins généralistes à la nomenclature des médecins spécialistes, Alexandre Husson et le nouveau Bureau National vont faire entendre la voix de la jeune génération dans un contexte socio politique délétère pour notre spécialité.

Après la mise sous contrôle technocratique de la profession par la loi HPST (loi, par ailleurs, responsable de l'ouverture au privé du secteur hospitalier et du détournement de la santé publique au profit de différents lobbies industriels), le gouvernement a manifesté son dédain des médecins généralistes par sa gestion de la grippe A (gestion qualifiée de "bouffonnerie" par le Pr Gentillini) et le directeur de l'assurance maladie a bien fait comprendre que si, désormais, tous les médecins sont spécialistes, dans les faits, certains le sont plus que d'autres... Sous oublier le Pr Vallancien qui dénigre le dispositif de premier recours comme « le maillon faible du système de santé français (...) peu capable de donner une réponse adéquate aux demandes de soins, de prévention et de suivi des maladies chroniques» !
 
Il n'est donc pas étonnant d'assister à l'éclosion de pétitions sur Internet pour exprimer le mécontentement des médecins généralistes. La première a été lancée par Union Généraliste-FMF et une seconde par des membres du Syndicat de la Médecine Générale (SMG) et du Comité des Médecins Généralistes pour l'Accès aux Soins (Comegas).
Si l'expression de ce mécontentement est indispensable, le SNJMG n'oublie pas la promotion des multiples propositions qu'il a formulé à l'occasion des Etats Généraux de l'Organisation de la Santé et qu'il compte rappeler à l'occasion des élections aux Unions Régionales des Professionnels de Santé (URPS).
 
A propos des élections aux URPS, plusieurs médecins installés nous ont averti qu'ils avaient été sollicités au téléphone par un institut de sondage ; parmi les différentes questions sur la contention veineuse, l'eczema, le psoriasis et le passage de visiteurs médicaux du laboratoire Genevrier, cet institut les a aussi interrogé sur leurs intentions de vote (4 choix étaient proposés : UNOF-CSMF, Union Généraliste-FMF, MG-France et SML)...
 
Signalons aussi pour conclure que le ministère de la Santé a procédé la semaine dernière, sans la moindre médiatisation (les temps changent !), à une révision de ses recommandations de prise en charge des cas suspects de grippe A ; une révision qui intégre, entre autres, l'abandon des contestables, et largement contestées, recommandations de prescription systématique de Tamiflu pour la moindre rhinopharyngite !
Fidèle à sa triple mission "Informer, aider et représenter", le SNJMG a diffusé, dès ce week end, une actualisation de ses CAT pratiques, adaptées aux médecins généralistes. Si vous souhaitez vous les procurer, merci de les demander à l'adresse  : snjmg-info@wanadoo.fr
 
A bientôt
Repost 0
Published by Postmaster - dans Lettres d'information
commenter cet article
4 février 2010 4 04 /02 /février /2010 16:53
A l'occasion de son Assemblée Générale du 30 Janvier 2010, le Syndicat National des Jeunes Médecins Généralistes a procédé au renouvellement de son Bureau National.

La nouvelle équipe s'est réunie pour la première fois le 03 février 2010 et s'est constituée comme suit :
 
Président :
Alexandre Husson (remplaçant, Ile de France)
 
Vice président(e)s :
Marc Bruel (remplaçant, Ile de France)
Marine Guilluy (interne de médecine générale, Ile de France)
 
Secrétaire général :
Yassine Bouakaz (remplaçant, Centre)
secrétaire général adjoint :
Maurice Guéran (remplaçant, Ile de France)

Trésorier :
Sophie Rachou (installée, Ile de France)
Trésorier adjoint :
Procope Panagoulias (installée, Ile de France)

Chargées de mission :
Helene Cesbron (installée, Picardie)
Anne Saint Martin (installée, Midi Pyrénées)


Repost 0
Published by Postmaster - dans Communiqués de Presse
commenter cet article
28 janvier 2010 4 28 /01 /janvier /2010 17:29

Quatre syndicats de médecins généralistes expriment simultanément la colère de leurs
mandants.


Tous ont décidé de s’unir pour défendre les médecins généralistes victimes de la convention 2005 et de la non revalorisation de la profession par les pouvoirs publics.

Ensemble, ils appellent les médecins généralistes qualifiés spécialiste en MG à faire respecter leurs droits : accès au CS et à la l’ensemble de la nomenclature spécialisée.

Ensemble, ils demandent à la CSMF et au SML de retirer leur signature de l’avenant 19 qui exclu les généralistes du droit d’appliquer la MPC.


Ensemble, ils réclament la revalorisation et l’extension des rémunérations forfaitaires bloquées depuis 2005.

 

Les syndicats signataires organiseront les actions nécessaires pour que soit obtenue l’équité de traitement entre toutes les spécialités.

Repost 0
Published by Postmaster - dans Communiqués de Presse
commenter cet article
24 janvier 2010 7 24 /01 /janvier /2010 10:35
Bonjour

 

Quand le SNJMG avait fixé au 30 janvier 2010, la date de son Assemblée Générale, notre syndicat ne se doutait pas du carctère symbolique qu'allait acquérir cette date. C'est en effet à cette date que fermeront les centres de vaccinations contre la grippe A(H1,N1)v.

 

Le ministère de la Santé a officialisé cette décision vendredi après la conclusion d'un accord avec les pharmaciens sur la mise à disposition du vaccin en officines à compter du 1er février 2010.

 

Le SNJMG qui s'est singularisé en demandant conjointement la mise en place d'une vaccination en soins ambulatoire à l'exemple de la vaccination contre la grippe saisonnière et l'arrêt de toute réquisition (étudiants, internes, infirmieres, médecins) couplé à la fermeture rapide des centres de vaccination, apprécie la décision du ministère de la Santé qui répond en grande partie aux revendications du syndicat.

 

Mais, l'obstination du gouvernement à refuser d'envisager la moindre remise en question de ses choix aura faire perdre à la collectivité nationale beaucoup de temps et d'argent...

 

Dans un tel contexte, la création par le Président de la République d'une mission sur la médecine libérale apparaît particulièrement incongrue. Il n'empeche que le SNJMG saisit cette occasion pour porter les aspirations des jeunes générations de médecins généralistes et rappeler les propositions du syndicat qui seront débattues lors de son Assemblée Générale.

 

Rappelons que cette AG aura lieu à Paris le samedi 30 Janvier 2010 à partir de 16 heures (11 rue Brunel - Metro ligne 1 : Argentine). Avant l'AG (à partir de 14 heures), il y aura une réunion d'information pratique sur les remplacements (avec différents experts invités). Attention, si l'AG du SNJMG est ouvert à tou(te)s, le nombre de participants à la réunion d'information sur les remplacements est volontairement limité afin de garantir son caractere spécifique, totalement interactif. Si vous voulez profiter des dernieres places disponibles, merci de rapidement vous inscrire sur la page dédiée de notre site Internet.

 

Un dernier mot : à l'occasion de l'AG, nous procéderons à la réorganisation des équipes du syndicat, si vous etes interessé(e) pour participer d'une façon ou d'une autre à la vie du SNJMG, merci de vous manifester à l'adresse : snjmg-info@wanadoo.fr

 

A bientôt
Repost 0
Published by Postmaster - dans Lettres d'information
commenter cet article
22 janvier 2010 5 22 /01 /janvier /2010 16:06

Le ministere de la Santé annonce ce jour une nouvelle configuration de l’offre de vaccination avec l’arrivée des vaccins en pharmacies et la fermeture progressive des centres de vaccination collective qui cesseront leur activité le 30 janvier 2010.

Le Syndicat National des Jeunes Médecins Généralistes (SNJMG) est un syndicat qui regroupe des jeunes installés (en "libéral" ou salariés), des remplaçants et des internes de médecine générale.

 

Il s’est investi dès le mois d’octobre 2009 dans l’accompagnement des internes et des jeunes médecins réquisitionnés pour participer aux centres de vaccination.

 

Il a régulièrement interpelé le gouvernement sur les incohérences du plan de vaccination et sur les dysfonctionnements des centres de vaccination.

 

Depuis l’annonce tardive du passage de la vaccination en soins ambulatoires, le SNJMG a demandé :

- la mise en place rapide d'un système de vaccination en soins ambulatoires calqué sur celui de la grippe saisonnière (2)

- l'arrêt immédiat des réquisitions et la fermeture rapide des centres de vaccination.

 

Le SNJMG se réjouit donc de l’annonce du ministère de la Santé qui répond à nos 2 principales revendications.

Dans le même temps, le SNJMG tient à rappeler qu’un bilan approfondi s’impose afin de tirer toutes les conséquences des erreurs commises dans la gestion de la pandémie de grippe A (H1,N1)v et de préparer une meilleure gestion des crises sanitaires dans notre pays.

Repost 0
Published by Postmaster - dans Communiqués de Presse
commenter cet article
18 janvier 2010 1 18 /01 /janvier /2010 15:19

Les différents réseaux épidémiologiques sont d'accord pour estimer que nous assistons à la fin de l'épidémie de grippe A. La survenue d’un second pic épidémique saisonnier n'est pas totalement écartée mais il n'y en a pas eu dans l'hémisphère sud et cette possibilité devient, le temps passant, de moins en moins probable.

Dans ce contexte, le Syndicat National des Jeunes Médecins Généralistes (SNJMG) qui regroupe des jeunes installés (en "libéral" ou salariés), des remplaçants et des internes de médecine générale, demande officiellement la fermeture rapide des centres de vaccination, dont le fonctionnement repose pour beaucoup sur les réquisitions contraintes d'étudiants en santé, d'internes de médecine, d'infirmières et de médecins.

Certes, l'allègement des horaires d'ouvertures depuis les fêtes et les premières décisions locales de fermeture de centres quasiment inactifs permettent d'atténuer l'impact des réquisitions sur le système de soins (études en santé, hôpital, médecine du travail et médecine ambulatoire).
Mais, le gouvernement s'entête dans ce schéma ; pire, il élargit officiellement les réquisitions aux médecins généralistes (NB : c'était déjà le cas en pratique dans différents départements) !


Les jeunes médecins généralistes ne peuvent accepter cet état de fait.
Le SNJMG demande officiellement au gouvernement :
- l'arrêt immédiat des réquisitions
- le redéploiement des personnels volontaires sur les centres de vaccination ayant un fonctionnement correct (et la fermeture des centres peu actifs et/ou ne respectant pas les règles légales d'organisation)
- la mise en place rapide d'un système de vaccination en soins ambulatoires calqué sur celui de la grippe saisonnière (et la fermeture progressive de tous les centres de vaccinations).
 
Dans cette crise, la France a fait la démonstration de son manque de maturité en matière de Santé Publique, d’autres pays ont su affronter cette pandémie avec plus de sérénité et d'efficacité. Un bilan approfondi s’impose afin de tirer toutes les conséquences des erreurs commises et pour préparer une meilleure gestion des crises sanitaires dans notre pays.

Repost 0
Published by Postmaster - dans Communiqués de Presse
commenter cet article
16 janvier 2010 6 16 /01 /janvier /2010 12:52
Bonjour
 
Selon le réseau Sentinelles-Inserm, l'épidémie hivernale de grippe A est officiellement terminée.
La vague épidémique se retire alors qu'environ 8% de la population française a été vaccinée lors de la première expérience de vaccination de masse menée en France contre un virus émergeant.
Faut il s'entêter à améliorer ce maigre résultat ?
 
Manifestement, le gouvernement met tout en oeuvre pour y arriver :
Pour l'instant, il n'est pas question d'arrêter des centres de vaccinations qui fonctionnent si bien...
D'ailleurs, et contrairement à son discours de décembre, le gouvernement officialise le recours aux réquisitions de médecins généralistes... sauf s'ils sont volontaires pour vacciner dans le cadre de leur activité
Seul bémol, l'improvisation qui a présidé à cette brutale volte face, est responsable d'un retard à l'allumage pour la vaccination en soins ambulatoires... 
 
Dans ce grand tumulte dénué de toute logique (si ce n'est celle de la communication politique), le SNJMG poursuit sa mission : informer, représenter et défendre les jeunes médecins généralistes.
Ainsi, après avoir publié une fiche récapitulative sur la participation des internes de médecine générale aux centres de vaccination (modalités de participation et de rémunération + CAT face à une réquisition), le SNJMG a diffusé sur le forum "Jeunes-MG", les modalités d'approvisionnement des médecins généralistes en vaccins contre la grippe A.
Si vous désirez avoir accès à ce forum, merci de vous inscrire à l'adresse :
snjmg-info@wanadoo.fr.


Au delà des polémiques sur la gestion de la grippe A, cette crise aura été révélatrice de la vision que porte le gouvernement sur notre système de santé. Comme le remarque Didier Tabuteau, responsable de la Chaire Santé de Sciences Po Paris, c'était l'occasion idéale de concrétiser la reconnaissance de la Médecine Générale accordée par la loi HPST. En fait, ce fut l'occasion pour le gouvernement d'utiliser les personnels de santé comme une vulgaire main d'oeuvre n'ayant pas droit à la parole, préfigurant ainsi les nouveaux moyens contraignants sur ces professions que lui fournira cette même loi HPST...

C'est pourquoi ces 2 sujets seront, avec la convention médicale, les questions d'internat et de remplacement, au menu du congrès du SNJMG qui se tiendra à Paris le samedi 30 janvier 2010 à partir de 14 heures (11, rue Brunel - metro ligne 1 : Argentine).


Durant cet après midi, auront lieu une réunion d'informations pratiques sur les remplacements (avec différents experts invités) et l'Assemblée Générale du SNJMG.

Attention, si l'AG du SNJMG est ouvert à tou(te)s (et ne necessite aucune inscription préalable), la réunion d'information sur les remplacements est limitée à une vingtaine de personnes afin de garantir son caractere spécifique, totalement interactif. Aussi, si vous etes interessé(e) par cette réunion, merci de rapidement vous inscrire sur

 la page dédiée de notre site Internet.
 

A l'occasion de l'AG, nous procéderons à la réorganisation des équipes du syndicat, si vous etes interessé(e) pour participer d'une façon ou d'une autre à la vie du SNJMG, merci de vous signaler à l'adresse :

snjmg-info@wanadoo.fr
 
Au plaisir de nous retrouver à l'AG du SNJMG !
Repost 0
Published by Postmaster - dans Lettres d'information
commenter cet article
15 janvier 2010 5 15 /01 /janvier /2010 18:32
Lors de sa présentation des vœux au monde de la santé, mardi 12 janvier à Perpignan, le Président de la République, Nicolas Sarkozy, a précisé vouloir refonder la médecine libérale. Il souhaite inventer un nouveau modèle qui soit attractif, et pour ça, il a confié une mission au Dr Michel Legmann Président du Conseil National de l'Ordre des Médecins (CNOM).

Pour le Syndicat National des Jeunes Médecins Généralistes (SNJMG), les "orientations" suggérées par le Président de la République sont interressantes :  "simplifier la vie du praticien", "favoriser l'effort de formation des médecins", autoriser "la possibilité d'exercer dans des maisons de santé, des centres de soins ambulatoires" ,"faciliter la mobilité des médecins (...) et  la coopération avec les autres professionnels de santé". Mais, à l'énnoncé de ces orientations, il est évident que l'objectif fixé "refonder la médecine libérale" s'avère trop restrictif et obère de fait la portée d'une telle mission.

Le SNJMG qui regroupe des jeunes médecins installés (en "libéral" et salariés), des remplaçants et des internes de médecine générale, et qui a déjà constitué un ensemble de propositions sur le système de soins et la Santé, se propose de prêter main forte au Président du CNOM pour élargir sa mission à l'ensemble des problématiques de la médecine ambulatoire.
Repost 0
Published by Postmaster - dans Communiqués de Presse
commenter cet article
14 janvier 2010 4 14 /01 /janvier /2010 21:04
D'autres témoignages sur les centres de vaccination :

S. interne de médecine générale ( 29 décembre 2009) :

j' ai reçu hier, remis par les forces de l' ordre, une réquisition avec 7 vacations d' env 7h à Dourdan (dont 4 jusqu' à 22h), entre le 05/01 et le 29/01 (soit env 2/sem.). Je suis IMG actuellement en stage en ville a Corbeil Essonnes, mais vit dans le Val de Marne. Cette mascarade va me couter au bas mot 100 euros d essence + péage (bah oui y a 1 péage pour aller a Dourdan!!) à mes frais et me fera sauter 3 gardes que j'effectue dans le 77 en SAU! Sans compter les cours rate, les journées de stage foutues, et la dangerosite du trajet (pour l' avoir dejà fait une fois: tel. de la DDASS un dimanche a 20h30 pour une requis. le lendemain de 15h à 22h, je sais de quoi je parle)! J' ai bien essayer d' appeler la DDASS du 91 qui m' a gentiment dit de leur envoyer un mail! Je suis vraiment depitée, je croyais que les vacations devais se limiter a 2x 4h par semaine

Audrey, infirmière (06 janvier 2010) :

Je me suis portée volontaire notamment pour pouvoir choisir mes vacations. J'ai, en principe, terminé mes vacations la semaine de Noel. Il était temps que ca s'arrête ! Au centre de vaccination de Balma (banlieue toulousaine), nous sommes dans un gymnase très mal isolé. Le chauffage poussé au maximum ne permettait pas de dépasser les 15°C. Il nous a fallu batailler auprès de la DDASS pour obtenir des chauffages d'appoint, au moins pour les box de vaccination (C'est sûr que ce n'est pas idéal en terme de sécurité, comme l'ont fait remarquer les pompiers...). Je vous laisse imaginer les conditions de vaccination des nourrissons lors de la première vague de froid quand les temperatures extérieures sont tombées sous 0...
Bien évidemment, plusieurs personnels ont fini malades. Le lundi de ma dernière semaine, ma collègue infirmière a présenté une infection respiratoire fébrile et a téléphoné à la DDASS pour prévenir qu'elle ne viendrait pas. La DDASS lui a répondu qu'il fallaiit qu'elle fasse l'effort de venir : "tant pis si vous êtes malade, le principal c'est d'assurer la vaccination"... Elle est donc venue vacciner avec un masque et une fièvre au dessus de 39°C...

X, externe en médecine (11 janvier 2010) :

Au mans , je me bats avec la ddass pour faire cesser les requisitions... mais on nous menace d'amende de 400 euros si personne ne se presente!
Imaginez , on a meme requisitionné des internes pour aller vacciner dans des bourgades paumées, le soir de 18h à 22h , avec 50 bornes de trajet sur des routes verglassées ou enneigées, alors meme que la radio diffusait des bulletins meteo :" vigilance orange , la prefecture vous conseille de ne pas prendre la route!"
or qui nous requisitionne de force?
la prefecture! gagné!
On nous pend vraiment pour des cons là...
et on est encore requisitionné samedi prochain alors que l'epidemie serait terminée et que les medecins généralistes vont pouvoir vacciner...
là je crois que les syndicats devraient commencer à ouvrir leur gueule... ca m'enerve grave !!!
Donc faites quelque chose, on a prouvé suffisemment longtemps qu 'on etait capable d'etre disponible quand c'est justifié..
Mais quand des cons d'administratifs nous donnent des ordres en appliquant betement et aveuglement des consignes dictées par des interets financiers nationaux je crois que là il faut qu'on sache dire stop!
Repost 0
Published by Postmaster - dans Témoignages
commenter cet article
12 janvier 2010 2 12 /01 /janvier /2010 17:03
Suite à la brutale et tardive volte face de la ministre de la Santé la semaine dernière, la vaccination contre la grippe A dans les cabinets de médecine générale devait débuter ce jour, mardi 12 janvier 2010. En fait, il ne devrait pratiquement rien se faire ni aujourd'hui ni pendant quelques jours : les médecins généralistes ne disposent ni des vaccins unidoses ni des modalités administratives pour effectuer cette vaccination !

Ce nouveau rendez vous manqué est révélateur de la non préparation par les pouvoirs publics d'une vaccination en soins ambulatoires :  "C'est de l'improvisation" dénonce crûment le Dr Marc Biencourt, président du conseil de l'Ordre des médecins dans le Pas-de-Calais (1)...

Comme rien n'a été sérieusement mis en place, le Syndicat National des Jeunes Médecins Généralistes (SNJMG) qui regroupe des jeunes médecins installés, des remplaçants et des internes de médecine générale, renouvelle sa demande d'une vaccination simple et pertinente calquée sur la vaccination contre la grippe saisonnière : vaccination ciblée sur les patients à risques, par vaccin unidose, à l'occasion d'un acte médical ou déléguée à un(e) infirmier(e). Rappelons d'ailleurs que dès fin Aout 2009, il était possible de dire que la grippe A serait de gravité modérée, voisine d'une grippe saisonnière (2)...

Comme l'épidémie est en forte decrue, le SNJMG demande aussi l'arrêt progressif (en quelques semaines) des centres de vaccinations qui souffrent toujours de multiples dysfonctionnements (3).

(1) : Information du journal 20 minutes
(2) : Billet du Dr Dupagne
(3) : Témoignages sur le blog du SNJMG
Repost 0
Published by Postmaster - dans Communiqués de Presse
commenter cet article

Presentation

  • : Le blog du Syndicat National des Jeunes Médecins Généralistes (SNJMG)
  • Le blog du Syndicat National des Jeunes Médecins Généralistes (SNJMG)
  • : Toute la communication externe du SNJMG (communiqués de presse, lettre d'information...) en mode interactif !
  • Contact

JEUNES-MG



L'agora Internet des jeunes médecins généralistes : Internes, FFI, praticiens contractuels, attachés ou assistants hospitaliers, chefs de clinique, remplaçants, collaborateurs, jeunes installés en "libéral" ou salariés...

Recherche

FACEBOOK

TOP BLOGS

Wikio - Top des blogs - Santé et bien être