Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 juin 2010 3 16 /06 /juin /2010 15:40

Bonjour 

 

Vendredi 18 juin 2010, l'intersyndicale MG-France, SMG, SNJMG, Union Collégiale et Union Généraliste-FMF, appelle les médecins généralistes à une troisième journée de grève.
Depuis le début de l'année, le front de défense de la discipline s'est élargi et affermi malgré le plan de communication de la ministre de la Santé. Il faut dire que le gouvernement pense avoir la situation en mains après avoir assuré un service minimum avec l'intervention du Président de la République le 16 avril 2010.
 
Certes, le Président de la République a annoncé le principe du "C=CS=23 euros". Mais, il a aussitôt renvoyé cette décision à 2011. Ensuite, il l'a implicitement soumise à un impératif économique : « tout ou partie des mesures nouvelles ne sera mis en œuvre que si l'objectif de dépenses maladie est respecté ».
En dehors de cette décision, encore au conditionnel, le gouvernement refuse toujours de répondre aux demandes des médecins généralistes sur :

- l'accès à la nomenclature des autres spécialités

- la fin de la discrimination négative des actuels titulaires du D.E.S. de Médecine Générale vis à vis des autres titualires de D.E.S.
- la consolidation de la Filière Universitaire de Médecine Générale (FUMG)
- la résolution des actuelles difficultés d'exercice
- l'annulation des mesures vexatoires et contraignantes issues des lois HPST et LFSS 2010
- la correction de la sous représentation de la Médecine Générale dans les instances décisionnaires issues de la loi HPST
- l'accès à des soins de qualité pour tous
 
Derrière la détermination du gouvernement à s'affranchir de toute discussion avec les médecins généralistes, il est possible de deviner une volonté de transformer les médecins généralistes en de simples officiers de santé, soumis au dictat des tutelles (Etat, Assurance Maladie, ARS), dépouillés de l'essentiel des avantages de professionnels libéraux et privés de toute possibilité de salariat (et du statut correspondant).
 
Pour s'opposer à un tel projet, le SNJMG appelle les médecins généralistes, installés et remplaçants, à participer en nombre à la journée de grève et de mobilisation du 18 juin 2010 et à suivre les infos diffusées régulièrement sur Internet.
 
En réponse aux internes et aux jeunes médecins généralistes exerçant à l'hôpital qui avaient regreté de ne pas avoir pu participer aux deux premières journées de grève (11 mars et 08 avril 2010), le SNJMG a déposé un préavis de grève les "couvrant" pour la journée du 18 juin 2010.
Pour respecter les procédures légales, le SNJMG met à leur disposition un mode d'emploi pour cette journée de mobilisation (NB : dans ce mode d'emploi, le SNJMG aborde également le cas des remplaçants).

 

 

Un dernier mot pour signaler que si le site Rue89 a signalé en Mai que des médecins retraités n'étaient toujours pas payés pour leur participation à la vaccination contre la grippe A (H1, N1), le SNJMG est toujours sollicité en ce mois de Juin pour obtenir l'indemnisation complete d'Internes de Médecine Générale et de médecins généralistes remplaçants. Ceux/celles qui sont dans cette situation peuvent nous demander de l'aide à l'adresse : snjmg-info@wanadoo.fr 

 

Nous en profitons pour rappeler que le SNJMG soutient une Interne de Médecine Générale qui a choisi comme sujet de thèse : "les pratiques professionnelles des médecins généralistes lors de la pandémie grippale 2009-2010". Le SNJMG invite donc le plus grand nombre de médecins généralistes à participer à l'enquête qui leur est ainsi présentée par sa créatrice : "J'aimerais évaluer si les informations diffusées par la Haute Autorité de Santé étaient à la hauteur de vos attentes et si vous les avez utilisées. Le but est de diffuser et de publier les résultats sur l'avis des médecins généralistes face à la Grippe H1N1. D'autre part, je tiens à vous remercier d'avance pour votre participation à ce questionnaire car il me permettra de valider mon DES de médecine Générale ainsi que ma thèse d'exercice professionnelle".

A bientôt

menteur

 NB : Dessin extrait (avec l'aimable autorisation) du blog "saga.medecin-generaliste"

Repost 0
Published by Postmaster - dans Lettres d'information
commenter cet article
14 juin 2010 1 14 /06 /juin /2010 15:41

Depuis le début de l’année 2010, les médecins généralistes se mobilisent pour une véritable reconnaissance de leur discipline et contre la dégradation de leurs conditions d’exercice.

 

Malheureusement, le Bureau National du SNJMG constate qu’à ce jour il n’existe aucune réponse concrète des pouvoirs publics à cette mobilisation. Par exemple, les pouvoirs publics continuent à discriminer négativement les titulaires du D.E.S. (Diplome d'Etudes Spécialisées) de Médecine Générale en leur refusant l’accès à la nomenclature des spécialités, contrairement à tous les autres titulaires de D.E.S. !

 

Le Syndicat National des Jeunes Médecins Généralistes qui rassemble des FFI (Faisant Fonction d'Internes), des internes de médecine générale, des chefs de clinique/assistants et des attachés de médecine générale ainsi que des remplaçants de médecine générale et les jeunes installés (ou salariés) ne pouvait pas rester indifférent devant cette situation.

 

Aussi le Bureau National du SNJMG a t il déposé un préavis de grève de 24h pour le 18 juin 2010, concernant les gardes, les astreintes, et toutes activités de services des FFI, des internes en médecine générale, des chefs de clinique, assistants, attachés ou contractuels afin que ceux/celles qui le souhaitent puissent participer à la journée de grève des médecins généralistes sur la base des revendications suivantes :

défense des titulaires du DES de Médecine Générale

reconnaissance pleine et entière de la Médecine Générale comme spécialité à l’égal des autres spécialités

refus de la relégation des médecins généralistes en officier de santé

amélioration et diversification des modes d’exercice et de rémunération de la Médecine Générale

défense d'un accès à des soins de qualité pour tous

Repost 0
Published by Postmaster - dans Communiqués de Presse
commenter cet article
11 juin 2010 5 11 /06 /juin /2010 09:11
Pour informer les jeunes médecins généralistes sur le mouvement des médecins généralistes et entretenir la mobilisation, le SNJMG a ouvert une page spéciale sur son site Internet : positionnement du SNJMG, mini revue de presse (presse écrite et TV), résumé de l'évolution du mouvement, boite à outils pour la mobilisation...
Au delà de cette page synthétique, le SNJMG propose aux jeunes médecins généralistes un dossier interactif  plus complet sur le réseau Jeunes-MG.
De plus, le SNJMG a ouvert un groupe facebook en complémentarité avec la pétition en ligne : "il faut sauver la médecine générale".
Enfin, le SNJMG assure un fil d'infos sur Twitter avec le hashtag : #sauvonslaMG
Repost 0
Published by Postmaster - dans Boite à idées
commenter cet article
10 juin 2010 4 10 /06 /juin /2010 17:00

Parce que

les promesses n’engagent que ceux qui les écoutent,

Parce que

 les médecins généralistes, en attendant, continuent de déplaquer,

Parce que

 ceux qui restent sont excédés par le harcèlement administratif,

Parce que

 le désengagement de l’Etat et de la CNAM met en péril leurs retraites,

Parce que

 les médecins généralistes ne savent pas ce que deviendra leur métier dans les années à venir,

Parce qu'ils

 sont de plus en plus inquiets pour la prise en charge future de leurs patients,

 

L’intersyndicale (MG-France, SMG, SNJMG, Union Collégiale, Union Généraliste) appelle l’ensemble des médecins généralistes à manifester leur 

ras-le-bol

le :Vendredi 18 juin 2010

Fermeture des cabinets médicaux

(à certaines heures ou toute la journée),

Rencontre et information des élus locaux,

Manifestations devant les CPAM,

Soutien aux initiatives locales des médecins généralistes.

Repost 0
Published by Postmaster - dans Communiqués de Presse
commenter cet article
10 juin 2010 4 10 /06 /juin /2010 10:45

Ce jeudi matin, Didier Porte consacre la deuxième partie de sa chronique du 7/10 de France Inter à la nomination de Pierre Bachelot à l'INPES :

 

"Le parcours professionnel de Pierre Bachelot, âgé de 41 ans, est étroitement lié à l’ascension politique de sa mère" (le figaro, 28.05.10).
Repost 0
Published by Postmaster - dans Points de vue
commenter cet article
4 juin 2010 5 04 /06 /juin /2010 15:59

MG France, le SMG, le SNJMG, l'Union Collégiale et Union Généraliste organisent une conférence de presse avec pour thème : Mobilisation et grève des généralistes le 18 juin, Pourquoi ? Comment ?

le Jeudi 10 juin 2010 A 11h00

Au siège de MG France, 13 rue Fernand Léger, salle Magnolia - 3ème étage Paris 20, Métro Père Lachaise

Cette conférence aura pour objet les nouvelles actions retenues dans le cadre de "La France des généralistes en colère".

Repost 0
Published by Postmaster - dans Communiqués de Presse
commenter cet article
25 mai 2010 2 25 /05 /mai /2010 13:32

Le 16 avril dernier, confronté au mouvement des médecins généralistes, le Président de la République a confié au docteur Elisabeth Hubert, ancienne ministre de la Santé, une mission sur la médecine de proximité.

C'est dans le cadre de cette mission que Mme Hubert a reçu hier après midi une délégation du Syndicat National des Jeunes Médecins Généralistes (SNJMG), qui rassemble des internes de médecine générale, des remplaçants et des jeunes installés ou salariés.

La délégation du SNJMG a axé son intervention sur le caractere global des difficultés rencontrées en médecine générale ambulatoire, quelques soient ces modes d'exercice (remplacements, formes libérale et salariée de collaboration, installations en libéral, médecine ambulatoire sous contrats salariés), tout en insistant sur son refus catégorique de favoriser un mode particulier d'exercice en créant ou en alourdissant des contraintes sur les autres modes d'exercice.

La délégation du SNJMG a notamment insisté sur la nécessaire évolution des modes de rémunération "en libéral" avec un paiement de l’acte clinique à sa juste valeur associé à une/des rémunération(s) forfaitaire(s) complémentaire(s) tenant compte du lieu d’installation, des modalités d'exercice et des patients suivis.

Ce fut ansi l'occasion de rappeler les propositions faites par le syndicat à l'occasion des Etats Généraux de l'Organisation de la Santé et actualisées à l'occasion de l'audition du SNJMG en Mars 2010 par la mission Legmann sur la médecine libérale (NB : ces propositions sont disponibles sur le site Internet du syndicat).

Le SNJMG a rappelé à Mme Hubert la nécessité de répondre rapidement par des mesures concrétes au malaise trans-générationnel des médecins généralistes : il n'est plus possible de continuer à alourdir les conditions d’installation et d'exercice des médecins généralistes tout en repoussant à plus tard la moindre revalorisation statutaire..

Repost 0
Published by Postmaster - dans Communiqués de Presse
commenter cet article
19 mai 2010 3 19 /05 /mai /2010 15:29
Bonjour
 
Après plusieurs semaines de mobilisation des médecins généralistes, le Président de la République et le gouvernement ont donc répondu par un service minimum.
 
Il y eu d'abord le geste symbolique du Président de la République : accorder une augmentation de 1 euro pour la consultation tout en lançant une mission sur la médecine de proximité.
C'est une intervention symbolique sur plusieurs points. En premier lieu, le Président de la République a rabaissé le mouvement des médecins généralistes à un mouvement corporatiste se battant pour une augmentation tarifaire de 1 euro. En deuxième lieu, en renvoyant au 1er janvier 2011 la possibilité de coter CS pour les spécialistes de Médecine Générale, il a adopté, pour un temps (?), la thèse de la Cour de Cassation, partagée par la Sécurité Sociale et la ministre de la Santé, selon laquelle la Médecine Générale n'était pas en droit une spécialité au même niveau que les autres spécialités médicales (ce que contestent toujours différents tribunaux des affaires sanitaires et sociales).
Enfin, en renvoyant les autres revendications des médecins généralistes aux bons soins d'une nouvelle mission de concertation, il trouvait un bon moyen de les jeter aux oubliettes.
En somme, le Président de la République voulait mettre un terme à la contestation des médecins généralistes en les faisant passer pour des nantis égoïstes en cette période économiquement difficile... et ceci, sans véritablement s'attaquer aux problèmes rencontrés par la Médecine Générale conventionnée !
 
Cette analyse se trouve corroborée à la lecture du réglement conventionnel en vigueur depuis le 05 mai 2010 suite à l'échéance de la convention médicale signée en 2005.
Si ce réglement avalise le fameux euro supplémentaire pour 2011, il ne répond à aucun problème de la Médecine Générale mais au contraire les aggravent en enterinant la taxation des feuilles de soins papier (contre la quelle se mobilisent les médecins généralistes) et en aggravant la pesanteur de la paperasserie (même électronique) dans l’exercice quotidien.
 
Aussi, les médecins généralistes qui ne souhaitent pas endosser le rôle de "dindons de la farce" que leur proposent le gouvernement et la Sécurité Sociale ont tout interêt à participer en nombre aux manifestations organisées par l'intersyndicale demain jeudi 20 mai 2010 devant chaque siège d'Agences Régionales de Santé (ARS).
 
Le SNJMG en tant que représentant des nouvelles générations de médecins généralistes participe pleinement à cette mobilisation pour demander :
- une filière universitaire digne de ce nom
- une reconnaissance pleine et entière de la spécialité de Médecine Générale
- une diversification des modes d'exercice et de rémunération
- une amélioration des conditions d'exercice et le refus des mesures vexatoires des lois HPST et LFSS 2010
- un meilleur accès aux soins
 
Pour informer les jeunes médecins généralistes sur ce mouvement et entretenir la mobilisation, le SNJMG a ouvert une page spéciale sur son site Internet : positionnement du SNJMG, mini revue de presse (presse écrite et TV), résumé de l'évolution du mouvement, boite à outils pour la mobilisation...
Rappelons aussi la création d'un groupe facebook en complémentarité avec la pétition en ligne : "il faut sauver la médecine générale". Merci de participer en nombre à la pétition et au groupe sur Facebook !
 
Nous terminerons ce billet par l'annonce de la tenue sur Paris samedi 12 juin ‏ 2010après midi d'une réunion d'information sur les modalités pratiques de l'installation en Médecine Générale organisée par le SNJMG, le Sou Médical/MACSF, le Centre d'Information des Professionnels de Santé et la Banque Populaire. Un pot de clôture sera proposé à l'issue de la réunion. Toute participation nécessite une inscription préalable sur notre site Internet
 
A bientôt
 
NB 1 ; Comme vous le savez, le SNJMG a suivi de près l'épisode de la grippe A en donnant au plus tôt les informations les plus pertinentes et en dénonçant systématiquement les nombreux ratés de sa gestion. Aujourd'hui, le SNJMG aide une Interne de Médecine Générale qui a choisit comme sujet de thèse : "les pratiques professionnelles des médecins généralistes lors de la pandémie grippale 2009-2010".
Aussi, le SNJMG invite le plus grand nombre de médecins généralistes à participer à l'enquête qui leur est ainsi présentée par sa créatrice : "J'aimerais évaluer si les informations diffusées par la Haute Autorité de Santé étaient à la hauteur de vos attentes et si vous les avez utilisées. Le but est de diffuser et de publier les résultats sur l'avis des médecins généralistes face à la Grippe H1N1. D'autre part, je tiens à vous remercier d'avance pour votre participation à ce questionnaire car il me permettra de valider mon DES de médecine Générale ainsi que ma thèse d'exercice professionnelle".
 
NB 2 : Voici trois exemples de petites annonces proposées par le service gratuit de notre site Internet (remplacements, postes hospitaliers, postes salariés, collaboration, installation) :
 
Dans ville de BLOIS (41000), un particuliers propose local neuf d'une belle superficie en zone franche.
Population environnante importante - Proximité pharmacie, radiologie, laboratoire d'analyse.
Pour tout renseignement complémentaire: 06.83.90.43.43
 
Urgent
Poste de praticien attaché à mi-temps.
Disponible immédiatement. Durée indéterminée car il s'agit du remplacement d'un praticien en arrêt maladie.
Cinq demi-journées par semaine(lundi mardi jeudi vendredi matin et mercredi après-midi mais
modulable). Poste de médecin à l'EHPAD du Centre Hospitalier de Rambouillet (avec deux autres médecins).
Intégration dans les activités de l'équipe de gériatre du pôle de gérontologie du CH.
Compétence ou appétence pour la gériatrie demandée.
Contacts:
Dr de Mortain, responsable du pôle de gérontologie 01 34 83 77 05 d.demortain@ch-rambouillet.fr
ou Dr Galindo, médecin gériatre  01 34 83 78 78  (DECT 8406)
 
Urgent (bis)

Poste vacant d’assistant généraliste temps plein

Disponible maintenant

Pour un service de gériatrie de soin de longue durée (60 lits)

Hôpital Le Vésinet (Ville du Vésinet, accès direct de Paris/ligne du RER A)

Contact : Dr LEVILLAIN, Chef de Service, par téléphone : 01 30 15 84 91

Et/ou par courriel : claude.levillain@hopital-levesinet.fr

 

Repost 0
Published by Postmaster - dans Lettres d'information
commenter cet article
4 mai 2010 2 04 /05 /mai /2010 16:49

Le Syndicat National des Jeunes Médecins Généralistes (SNJMG) a pris connaissance du réglement arbitral  présenté par la ministre de la Santé ce jour et chargé d'assurer à compter de demain la transition entre la précédente convention médicale (échue début 2010) et la future convention (négociée en fin d'année).

En plein mouvement de revendication des médecins généralistes, le SNJMG constate amèrement que le réglement conventionnel n'est pas à la hauteur des problèmes concernant la Médecine Générale et l'accès aux soins.

Certes, le texte donne une traduction concrète aux annonces du Président de la République le 16 avril dernier et maintient le tiers payant pour les patients qui ont désigné comme médecin traitant celui qui avait été auparavant leur médecin référent.

Mais, la reconnaissance statutaire des médecins généralistes dans la convention médicale est repoussée au 1er janvier 2011 et la taxation des feuilles de soins papier est maintenue à partir de cette même date.

Le réglement arbitral n'a pas retenu la proposition du SNJMG de supprimer toute pénalité financiere pour les patients consultant en Médecine Générale (quel que soit le médecin).

Devant l'incapacité du gouvernement à répondre de manière efficiente aux problèmes de la Médecine Générale et de l'accès aux aux soins, le SNJMG renouvelle son appel aux manifestations devant les ARS le 20 mai 2010 et pour une nouvelle journée de mobilisation le 18 juin 2010.

Repost 0
Published by Postmaster - dans Communiqués de Presse
commenter cet article
27 avril 2010 2 27 /04 /avril /2010 17:18
Bonjour
 
Comme un pied de nez à la Cour de Cassation !
Le Tribunal des Affaires de Sécurité sociale (TASS) a reconnu hier que le docteur Eric Mener, médecin à Loyat dans le Morbihan (56), "est en droit de porter la cotation CS sur les feuilles de soins de ses patients"  Dans le même temps, la CPAM 56 a été condamnée à verser 1.000 euros au médecin en réparation de son préjudice moral... Une victoire supplémentaire pour le mouvement de reconnaissance statutaire des médecins généralistes !
  
Mais, d'une certaine façon, la décision de la Cour de Cassation, le 08 avril 2010, estimant que la Médecine Générale n'était pas une spécialité à l'égal des autres spécialités médicales, avait déjà eu le mérite de provoquer un surcroit de mécontentement (et donc de mobilisation) de la quasi totalité de la communauté de la Médecine Générale.
 
Ce contexte tendu avait ainsi contraint le Président de la République à annoncer le vendredi 16 avril 2010 l'augmentation du tarif de la consultation à 23 euro pour le 1er janvier 2011 et la mise en place d'une nouvelle mission sur la médecine de proximité confiée à l'ancienne ministre de la Santé d'Alain Juppé, Elisabeth Hubert.
 
De la même façon, le mouvement des médecins généralistes n'a pas été pour rien dans la proposition de la mission Legmann, pourtant composée en grande partie d'artisans ou de soutiens de la loi HPST, de supprimer quelques mesures phare de ce texte, à commencer par les Contrats Santé Solidarité ! Rappelons que cette première mesure coercitive sur le lieu d'installation avait été imposée dans la loi HPST par la ministre de la Santé en personne et qu'elle était rejetée depuis fin 2009 par la totalité des organisations de médecins généralistes...
Tout ceci est bien pour la Médecine Générale mais reste pour l'instant dans le domaine de l'annonce et non des actes concrets. Pour cette raison et devant le black out imposé par le gouvernement à la proposition de réglement arbitral de Mr Fragonard, l'intersyndicale des médecins généralistes à décidé de renforcer le mouvement et de proposer deux nouvelles dates de mobilisation pour les 20 mai et 18 juin 2010.
 
En attendant et pour assurer le succès de ses deux nouvelles journées de mobilisation, le SNJMG a ouvert sur son site Internet une page spéciale, ouverte à tou(te)s, sur le mouvement des médecins généralistes : positionnement du SNJMG, mini revue de presse (presse écrite et TV) et résumé de l'évolution du mouvement.
En complément, le SNJMG propose aux jeunes médecins généralistes un dossier encore plus fourni. Si vous êtes interne, remplaçant (et/ou collaborateur) ou jeune installé et que vous souhaitez avoir accès gratuitement à ce dossier, n'hésitez à vous manifester par courriel à l'adresse : snjmg-info@wanadoo.fr.
Signalons aussi la création d'un groupe Facebook en complémentarité avec la pétition en ligne : "Il faut sauver la médecine générale". Merci de participer en nombre à la pétition et au groupe sur Facebook !
 
Nous terminerons ce message par un petit retour en arrière ; comme vous le savez, le SNJMG a suivi de près l'épisode de la grippe A en donnant au plus tôt les informations les plus pertinentes et en dénonçant systématiquement les nombreux ratés de sa gestion. Aujourd'hui, le SNJMG aide une Interne de Médecine Générale qui a choisit comme sujet de thèse : "les pratiques professionnelles des médecins généralistes lors de la pandémie grippale 2009-2010".
Aussi, le SNJMG invite le plus grand nombre de médecins généralistes à participer à l'enquête qui leur est ainsi présentée par sa créatrice : "J'aimerais évaluer si les informations diffusées par la Haute Autorité de Santé étaient à la hauteur de vos attentes et si vous les avez utilisées. Le but est de diffuser et de publier les résultats sur l'avis des médecins généralistes face à la Grippe H1N1. D'autre part, je tiens à vous remercier d'avance pour votre participation à ce questionnaire car il me permettra de valider mon DES de médecine Générale ainsi que ma thèse d'exercice professionnelle".
 
A bientôt
 
 
-Sos Médecins 75 et première couronne cherche des remplaçants
Contacts :
Dr NIN: 0609755529
Sos PARIS 87, BD du Port Royal 75013 Paris
 
- Particulier loue local de 2 pièces de 30 m², RDC fond de cour, entièrement refait à neuf : cabinet avec point d'eau + salle d'attente avec WC + rangements, situé en plein centre commerçant de Levallois-Perret (92) dans un immeuble bien entretenu, récemment ravalé. Libre dès le 15 mai 2010. Idéal pour cabinet médical ! Contactez le 06 62 62 23 92.
Repost 0
Published by Postmaster - dans Lettres d'information
commenter cet article

Presentation

  • : Le blog du Syndicat National des Jeunes Médecins Généralistes (SNJMG)
  • Le blog du Syndicat National des Jeunes Médecins Généralistes (SNJMG)
  • : Toute la communication externe du SNJMG (communiqués de presse, lettre d'information...) en mode interactif !
  • Contact

JEUNES-MG



L'agora Internet des jeunes médecins généralistes : Internes, FFI, praticiens contractuels, attachés ou assistants hospitaliers, chefs de clinique, remplaçants, collaborateurs, jeunes installés en "libéral" ou salariés...

Recherche

FACEBOOK

TOP BLOGS

Wikio - Top des blogs - Santé et bien être