Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 janvier 2010 1 11 /01 /janvier /2010 08:26
En 2010, nous reprenons la publication de témoignages sur les ratés de la campagne de vaccination car les dysfonctionnements perdurent dans les centres de vaccination...

X, médecin généraliste (29 décembre 2009) :

Bonjour,

Je me présente, je suis médecin senior
C'est à dire: encadrant des internes et des externes, ainsi que les infirmières et tout personnel de santé réquisitionné dans un centre de vaccination du 94.

Je suis scandalisé par la situation actuelle sur plusieurs points

1-La situation sanitaire de la France a propos de cette grippe H1N1 ne nécessite en aucun cas la mobilisation que l'état exige des professionnels de santé.
S'il est plus facile d'affirmer cela actuellement, à l'époque ou la réquisition a été ordonnée, c'est à dire mi Octobre, les pouvoirs politiques conseillés par les scientifiques avaient alors le retour d'expérience sur l'épidémie qui avait commencée en mars 2009 au Mexique avant de s'étendre a tt le continent américain
On savait alors que ce virus n'avait pas pris d'allure de celui des gdes pandémies mondiales.

2-Actuellement, il y a environ 190 décès annoncés en France alors que la courbe des cas montre que l'on est proche de la fin de la vague actuelle.Les grippes saisonnières "classiques" à ce stade en auraient été à prés de 2000 décès! Néanmoins, il est claire que ce virus muté a touché d'autres catégories de population que le virus de la grippe saisonnière: notamment des enfants et de jeunes adultes jusque 20-25 ans en plus des personnes a risque "habituel" (les mêmes que pour la grippe saisonnière)

3-Aussi on comprend très mal, alors qu'il n'ya pas de cadavres a tous les coins de rue, que les recommandations (sur les conseils du haut comité de santé publique) n'aient pas plutôt porté sur la vaccination pour les seules personnes a risque qui sont parfaitement définies (fédération française de pneumologie notamment).
Libre aux autres catégories de population de se faire vacciner comme pour la grippe saisonnière.

4-Des lors, il est difficilement compréhensible que l’état n’ait pas confié la mission de la vaccination au réseau de médecin traitant, quitte a ce que localement et ponctuellement, d’autres professionnels de santé soient sollicités mais sur la recommandation expresse du médecin référant du patient qui est le mieux a même de poser l’indication a se faire vacciner, c'est-à-dire a faire le raisonnement normal de tout médecin soignant :
Peser le bénéfice attendu par rapport au risque de la vaccination, d’autant plus que ce produit très récent et destiné a être administré en peu de temps a un très grand nombre de personne n’a pas encore fait la preuve de sa totale innocuité.

5-Par ailleurs, actuellement dans les centres de vaccination sont présents de 8h a 22h30 :
-un chef de centre (administration centrale genre préfecture)
-8 agents des collectivités territoriales issus de toutes sortes de services (culturels espaces verts voirie etc.….)
-1 médecin senior (comme moi ^^ !)
-1 interne (comme un interne en pédiatrie qui aurait été plus efficace contre la grippe dans son service ! ou un interne en chirurgie sorti du bloc et de garde le soir même)
-2 IDE accompagnées de 2 ou 4 élèves dont des externes.
Mes 2 dernières vacations dans ce centre, grâce a la présence attentive de tout ce personnel et a l’occupation de la seule salle de sport de la commune en question, ont brillamment permis en 4h de vacciner 20 personnes a risque et 10 autres non vaccinées car renvoyés a leur médecin traitant en raison de leur pathologie impossible a démêler dans ce cadre, ou sans aucun risque la première, et 10 vaccinés en 4h la 2e !
DEVINEZ QUI PAIERA LA FACTURE ?

6-Si cette réquisition avait été légitime j’aurai éventuellement admis personnellement de me mobiliser en tant que médecin expérimenté, en revanche et particulièrement ds le contexte rappelé ci-dessus je trouve INTOLERABLE que l’état mobilise les professionnels de santé en formation qu’ils soient interne ou externe ou en école d’infirmier.
A ce sujet, il semble actuellement démontré en plus que tous les CHU ne soient pas mobilisés de la même façon en France, ce qui est particulièrement injuste et SCANDALEUX pour ceux qui passent des examens et encore plus pour ceux qui engagent leur avenir professionnel en passant les épreuves de l’ECN en juin 2010.

7-Les modalités mêmes de ces réquisitions sont difficilement acceptables dans ce contexte :
-gendarmes venant sans discussion possible extraire de son service tel ou tel médecin
-personnel de santé affecté à peta-aux-chnoques
-réquisitions décidées par des personnels méconnaissant profondément le système de santé ;
TOUT CELA A OPPOSER AU SAVOIR FAIRE CONFIRME ET DANS DES MEILLEURES CONDITIONS SANITAIRES DES MEDECINS SOIGNANT HABITUELLEMENT LEUR PATIENT

J’ai interpellé sur tous ces sujets le responsable de la DDASS qui est resté sans réponse et qui finalement m’a assené l’ultime argument : « c’est notre président Nicolas Sarkozy qui a décidé que tous les français seraient vaccinés vous n’avez qu’a obéir »

En conclusion :
De nombreux médecins seniors se sont déjà mobilisés pour au minimum résister aux réquisitions totalement désorganisées voire tard le soir ou le WE sans utilité et proposer aux autorités des conditions moins inacceptables : temps lieu et durée de réquisition
Grace a des RDV organisés a la DDASS et a la préfecture sous menace de grève !

C, externe en médecine (09 janvier 2010)

bonjour
Alors ce matin j'étais de réquiz dans le 94. J'arrive à 8h le chef de centre me donne une attestation de présence puis lorsque je lui demande si on doit donner un RIB ou bien si on va être payé pour cette vaccation du week end il éclate de rire... Après je lui demande quelle est ma mission pour ce jour, il commence à me montrer pleins de papiers avec toutes les indications et contre indications des différents vaccins et me demande de les prescrire. Ce que je refuse de faire (je ne veux pas assumer cette responsabilité...) puis il me dit " bon ben qu'est-ce que je vais bien pouvoir vous faire faire?" je suis restée avec l'infirmière et j'ai préparé les vaccins. Bilan de la journée 9 personnes vaccinées en 4h30 et 16 personnels réquisitionnés (2 pompiers,1médecin thésé,1 interne,2 élèves infirmières,le chef de centre,1 cadre de santé puericultrice (pas d'infirmière diplômée d'état...),7 personnels de mairies pour la paperasse, et moi...) N'est ce pas ridicule?
Sur place pas de gants, la manière de préparer les vaccins ne respecte pas vraiment les règles d'asepsie...
vivement que cette campagne cesse...

Partager cet article

Repost 0
Published by Postmaster - dans Témoignages
commenter cet article

commentaires

Presentation

  • : Le blog du Syndicat National des Jeunes Médecins Généralistes (SNJMG)
  • Le blog du Syndicat National des Jeunes Médecins Généralistes (SNJMG)
  • : Toute la communication externe du SNJMG (communiqués de presse, lettre d'information...) en mode interactif !
  • Contact

JEUNES-MG



L'agora Internet des jeunes médecins généralistes : Internes, FFI, praticiens contractuels, attachés ou assistants hospitaliers, chefs de clinique, remplaçants, collaborateurs, jeunes installés en "libéral" ou salariés...

Recherche

FACEBOOK

TOP BLOGS

Wikio - Top des blogs - Santé et bien être