Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 décembre 2009 5 11 /12 /décembre /2009 16:32
Pour ce premier jour de témoignages, voici 3 récits entre le mois dernier et hier...

Dorothée (18 novembre 2009) :

Je me suis portée volontaire pour la campagne de vaccination pendant le mois d'octobre 2009, puisque j'étais en vacances... Mais la vaccination a pris du retard, donc, pas d'appel au mois d'octobre...
J'ai été réquisitionnée le samedi 14 novembre de 13h à 17h.
J'ai du y aller, sous peines de poursuites pénales, alors que j'avais joint la DDASS pour leur dire que je ne pouvais pas venir, car j'étais d'astreinte dans l'établissement hospitalier où je suis en stage.
Je suis interne en médecine générale, premier semestre.
J'ai aussi été réquisitionnée lundi 16/11 de 12h à 16h dans le 13ème arrondissement, et de 16h à 20h dans le 15ème arrondissement...
Mis à part que mon chef de service ne veut pas que je m'absente, je suis réquisitionnée en tant qu'étudiant en médecine de 6ème année... Donc moins payée !

Stéphane (04 décembre 2009) :

Comme pour les médecins généralistes, les directeurs des hôpitaux et les DDASS réquisitionnent en masse les internes des hôpitaux de l'APHP en se fichant éperdument du respect de l'individu et des droits du travail.
Vive la France.
A titre d'exemple, mon amie, interne de médecine de l'hôpital Henri Mondor s'est vu notifié ce jour une  réquisition pour la commune de Montereau fault yonne (seine et Marne) alors qu'elle vit à villepinte. La distance à parcourir est d'environ 100 km. 
Aucun recours ni négociation n'a été proposé aux internes. Aucune information sur le dédommagement des frais en particulier des frais de transport.
Par ailleurs nombre d'internes des hôpitaux de Paris ne sont pas véhiculés. Les centres de vaccination fermant à 22h30, j'imagine bien les jeunes internes faire du stop au bord de la foret.

S. (10 décembre 2009) :

Je suis interne à l'hopital intercommunal de villeneuve saint georges (94).
Dans notre hopital, l'administration nous aconvoqué et nous avons établi un planning sur les conseils de notre chef de service pour devancer les demandes de la DDASS.
A ce jour, le centre où nous sommes réquisitionnésest celui de montgeron dans le 91. L'affluence dans ce centre est faible, d'aprés mes collègues dejà réquisitionnés . Pas encore de papier recu.
Notre administration nous a fait part du fait que à chaque fois qu'elle appelle la ddass, les réponses sont  contradictoires. (c'est le bordel total)
Une fois un interne est rentré chez lui car arrivé au centre on lui a dit qu'on avait pas besoin de lui....
Chez nous, tous les internes (Médecine générale, spécialités, chirurgie) sont réquisitionnés.

Nota Bene :
Signalons aussi le témoignage concordant de Clément Lazarus, interne de santé publique, à l'adresse :
http://asclepieia.free.fr/blog/index.php?2009/12/07/45-requisitoire-pour-une-requisition-voyage-hallucine-dans-les-centres-de-vaccination-anti-h1n1

Partager cet article

Repost 0
Published by Postmaster - dans Témoignages
commenter cet article

commentaires

KONE 09/01/2010 11:50


Tous les articles que je lis me confirment bien que cette campagne n'aura été pour tout le monde... qu'une histoire d'argent.
Je reste persuadé que si elle avait été basée sur le volontariat et le bénévolat uniquement il y aurait eu ....au moins .les volontaires et les bénévoles présents de 8 h à 20 h
dans tous les centres sans se plaindre de leur état et sans lever quoi que ce soit aux salariés.

Je tiens à vous préciser que dans la ville où je travaille, sont présents et acceptés d'office sans aucune réquisition avec les consignes bien claires de ne pas les
renvoyer chez eux, tous les jours de 16H à 20H, le samedi, le dimanche, les jours fériés  tout employé des mairies, SGAP(police),  DASS DRASS ou DRISS préfecture, association d'aide à
domicile(qui ont signé des contrats de 6 mois) afin de pouvoir retrouver leurs droits au chomage... 6 mois, alors que la campagne ne doit durer que 3, mystère ????
Tous se disent avoir été forcés de venir alors que l'on sait par ailleurs, qu'après leur journée de travail, ils seront payés en heures supplémentaires.
Certains tentent même le coup de venir dans les centres sur leur heures de RTT ou leurs jours de congès.
Il faut passer par le préfecture pour s'inscrire de semaine en semaine, certains d'entre eux sont là tous les jours de 16h à 20h et ont déja leur plannings sur 15 jours !

Ces arrivées massives d'administratifs désorganisenet toute la structure mise en
place toute la semane de 8h à 16 H par tous les autres.
Ceux qui veulent bien aider, doivent être formés un minimum sur l'accueil, les renseignements à donner et n'ont même pas pris la peine de lire des fascicules "pondus" à cet effet par les autorités,
afin de savoir à quoi
ils vont servir et surtout.... qui ils doivent servir... santé publique oblige... ministère de la santé, sens du devoir accompli... que de mots barbares pour eux!

Et puis il y a tous ces médecins retraités et infirmiers ou infirmières  retaités aussi qui ont su répondre présents car ils n'avaient plus de cabinet et avaient du
temps à donner, mais que l'on remercie, malgré leurs compétences car ils écoutent trop les patients et prennent le temps de faire 1 bonne consultaion et
surveillent que la prescription du vaccin décidée soit bien effectuée dans leur "chaine de vaccination".
Bref, j'en vois des choses et je suis désolée d'avoir à les voir ou les entendre.

Alors vous les jeunes infirmiers ou futurs médecins, vous pensez qu'il n'y a que vos situations qui peuvent porter à polémique ?
Regardez un peu autour de vous, arrêtez de penser que vous êtes les seuls à constituer l'avenir de votre pays.l'avenir nous appartient à tous et surtout, surtout à tous ceux qui n'ont rien pour se
nourrir, pour se soigner, personne à qui parler de leurs problèmes.
Je rencontre des personnes seules, malades, gravement malades et qui nous remercient tous les jours de les accueillir avec chaleur et de ne pas les insulter en parlant de nos heures sup ou de nos
vies, mais simplement de savoir donner 1 sens à la  leur.
Oui, ils me parlent de doutes sur la véracité de ce vaccin mais jamais aucun d entre eux n'a jugé le gouvernement d'avoir essayé de mettre en place cette
campagne de vaccination massive, et gratuite pour eux," apparemment boycotée par beaucoup "
Pour certains ils ne sont pas francais, n'ont pas de couverture sociale et on les a vacciné quand même, car tel était leur désir.

Les jeunes ou moins jeunes  futures mamans enceintes, les familles avec plusieurs enfants, les handicapés, les malades divers, les responsables de maisons d'enfants orphelins ou autistes
qui sont venus chaque soir pendant un mois avec un groupe de 5 ou 6 enfants ne seront plus prioritaires chez leur
medecin, ils attendront leur tour.

Dans nos centres nous avons des consignes bien structurees du Ministère de la
Santé et tous ces gens là sont repartis apaisés et soulagés, car ils n'ont pas été seulement qu'un numéro d'ordre mais un être humain comme vous et moi que l'on regarde et surtout que l'on
voit.

Bientôt ceux qui ne pourront pas payer leur consultation chez le médecin,  ceux qui n'en ont pas ou qui ne voudront pas se faire remarquer dans un petit cabinet médical, ne pourront plus se
faire vacciner.

Vous voyez des injustices il y en a de partout, Eux, Vous, Nous, le principal c'est qu'au lieu de nous diviser, elles nous rapprochent et cela chaque citoyen doit en prendre conscience.
Quelqu'un a dit.. il n'y a pas de problèmes sans solutions. Arrêtez de vous plaindre et mettez vous au travail au service des autres, vous trouverez les solutions à vos problèmes.









Postmaster 12/12/2009 21:36



@ Mickey : pouvez vous nous contacter par courriel (postmaster@snjmg.org) pour faire un suivi de la situation dans votre hôpital ?



Mickey 11/12/2009 19:57


Dans l'hôpital où je travaille, en banlieue bordelaise, on nous a imposé une liste de volontaires. Nous l'avons faite, MG et spé.

Premier jour, la volontaire n'a jamais été contactée pour l'informer du lieu. Elle n'y est pas allé.

Second jour, la volontaire s'est faite appeler la veille pour lui dire qu'elle ne vienne pas le matin mais plutôt l'après midi. elle a répliqué que le matin, elle est au bloc opératoire et ne peut
pas venir. Réponse : Ben alors ne venez pas...

 Candidat suivant...

Bref, nous ne sommes pas informés, pas désirés, pas rémunérés, mais assignés... Et pendant ce temps, dans les services, les médecins sont introuvables... 


Presentation

  • : Le blog du Syndicat National des Jeunes Médecins Généralistes (SNJMG)
  • Le blog du Syndicat National des Jeunes Médecins Généralistes (SNJMG)
  • : Toute la communication externe du SNJMG (communiqués de presse, lettre d'information...) en mode interactif !
  • Contact

JEUNES-MG



L'agora Internet des jeunes médecins généralistes : Internes, FFI, praticiens contractuels, attachés ou assistants hospitaliers, chefs de clinique, remplaçants, collaborateurs, jeunes installés en "libéral" ou salariés...

Recherche

FACEBOOK

TOP BLOGS

Wikio - Top des blogs - Santé et bien être