Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 janvier 2013 4 10 /01 /janvier /2013 19:07
La ministre de la Santé va tenir ce vendredi matin une conférence de presse sur les "pilules de 3e génération". Selon des indiscrétions, elle devrait demander à l'Agence Européenne du médicament (EMA) de réexaminer l’autorisation de mise sur le marché (Amm) des 40 marques de "pilules de 3 et 4ème génération" disponibles sur le marché français.
 
En 2011, la réforme du médicament avait été présentée comme la réponse politique à l'affaire du Mediator. Malgré les critiques sur les limites du texte, le gouvernement de l'époque assurait qu'avec cette réforme, il y aurait "un avant et un après Mediator". La polémique sur les "pilules de 3e génération" montre hélas la pertinence des critiques de l'époque.
 
Car, comme précédemment avec le vioxx, l'accomplia, l'avandia, le mediator et les anti alzheimer, c'est le même scenario qui se reproduit. Grâce à ses nombreux "relais" à toutes les étapes de la vie d'un médicament, l'industrie pharmaceutique dicte son tempo : elle impose les données cliniques et les indications aux agences sanitaires, négocie le prix et le remboursement avec l'Etat, assure la promotion via des leaders d'opinions (habituellement des spécialistes, grands patrons hospitaliers et/ou stars des media) et entretient la notoriété du médicament auprès des prescripteurs et des patients.
 
En face, les alertes des agences sanitaires - quand elle existent - restent sans réponse, ou sont délibérement ignorées par les responsables politiques : Roselyne Bachelot et Xavier Bertrand ont agi en faveur du remboursement de "pilule de 3e génération". Et le système de pharmacovigilance, chargé de répertorier les effets secondaires des médicaments mis sur le marché, reste gravement défaillant (cf : Article du Monde ce jour).
 
Afin d'éviter l'enchainement perpetuel des scandales sanitaires, le SNJMG, syndicat regroupant internes, remplaçants et jeunes installés ou salariés de Médecine Générale, demande au gouvernement de compléter et d'améliorer la dernière réforme du médicament (notamment sur les conflits d'intérêt, la pharmacovigilance et le fonctionnement des agences sanitaires).
 
Dans l'immédiat, à propos des pilules de 3e génération, le SNJMG, syndicat médical indépendant de l'industrie pharmaceutique, attend du gouvernement une interdiction de leur prescription en première intention et un désaveu public assorti d'un rappel à la loi concernant les gynécologues qui sont intervenus ces derniers jours dans les medias pour défendre les "pilules de 3e génération" sans faire de déclaration publique d'intérêt comme la loi les y obligent (1).
 
   
(1) : Le décret d’application, paru en mars 2007, de l’article 26 de la loi du 4 mars 2002, met en place la transparence de l’information médicale et oblige tout professionnel de santé à déclarer ses liens d’intérêts, à l’occasion d’interventions dans les médias, dans des colloques, en tant qu’experts ou encore à l’occasion de la communication de résultats de travaux de recherche.

Partager cet article

Repost 0
Published by Postmaster - dans Communiqués de Presse
commenter cet article

commentaires

windows xp customer support 30/12/2013 09:36

The facts related to the third generation pills certainly added up my knowledge regarding these. I think the government should take a positive decision about implementing these so that it does not affect anybody. You have updated this blog with very important information.

SNJMG 14/01/2013 23:08


Bonjour


Nous avons précisé nos propositions dans le communiqué du 11 janvier 2013...

Presentation

  • : Le blog du Syndicat National des Jeunes Médecins Généralistes (SNJMG)
  • Le blog du Syndicat National des Jeunes Médecins Généralistes (SNJMG)
  • : Toute la communication externe du SNJMG (communiqués de presse, lettre d'information...) en mode interactif !
  • Contact

JEUNES-MG



L'agora Internet des jeunes médecins généralistes : Internes, FFI, praticiens contractuels, attachés ou assistants hospitaliers, chefs de clinique, remplaçants, collaborateurs, jeunes installés en "libéral" ou salariés...

Recherche

FACEBOOK

TOP BLOGS

Wikio - Top des blogs - Santé et bien être